Programme :

  • Johann Sebastian BACH (1685-1750)
    Sinfonia de la Cantate BWV 79 (transcription : Virgil Fox)
    Aria de la Cantate BWV 208 (transcription : Virgil Fox)
    Johann-Sebastian BACH (1685-1750)
    Aria (Ouverture en ré majeur) BWV 1068 (transcription : Virgil Fox)
    André CAMPRA (1660-1744)
    Rigaudon (Opéra « Idomenée ») (transcription : Virgil Fox)
    Johann-Sebastian BACH (1685-1750)
    Largo e spiccato (Concerto en ré mineur BWV 596) (arrangement : Virgil Fox)
    Théodore DUBOIS (1837-1924)  – Fiat Lux
    Eugène GIGOUT (1844-1925) – Minuetto – Toccata
    Louis VIERNE (1870-1937) – Carillon de Westminster

Michael MATTHES

a commencé ses études de piano avec Nicole Delannoy puis d’orgue au Conservatoire National de Région de Rueil-
Malmaison avec Marie-Claire Alain et Susan Landale. En 1983, il entre au Conservatoire National Supérieur de Paris dans la classe d’Odile Pierre.
En même temps, Pierre Cochereau aura à cœur de lui prodiguer maints conseils dans le domaine de l’improvisation et il travaillera l’analyse,
l’harmonie, le contrepoint et la fugue avec Yvonne Desportes et Marcel Bitsch.
Après l’obtention de plusieurs premiers prix, il étudie les œuvres pour orgue de Jeanne Demessieux auprès de Pierre Labric.
Lauréat de la Fondation G. Cziffra en 1986, il reçoit des mains-mêmes du pianiste la Médaille d’Or de sa fondation en 1987. La même année, il devient le plus jeune soliste de Radio-France et donne son premier récital à Notre-Dame de Paris.
Sa carrière de concertiste international commence alors, qui l’amène à participer avec passion à de prestigieux festivals (Villa Medicis à Rome, Radio-France, Saint Bertrand de Comminges, Darmstadt) et à représenter l’école française sur les scènes internationales (Etats-Unis, Russie, Hongrie, Turquie et Europe).
En tant que soliste, il joue et enregistre, sous la baguette des plus grands chefs, avec l’Orchestre de Paris, l’Orchestre National de Lyon, l’Orchestre de l’Opéra Bastille et l’Orchestre Colonne.
Au contact de Jean-Jacques Grunenwald, de Jean Langlais et d’Olivier Messiaen sa passion pour la musique française du  XXe siècle grandit au point d’orienter sa carrière. Il est considéré aujourd’hui comme l’un des plus brillants représentants de la tradition de la grande école d’orgue française du XX siècle fondée par Marcel Dupré. En 1991, il interprète en première mondiale, l’intégrale de l’œuvre pour orgue de Marcel Dupré en neuf concerts.
Auteur de nombreux enregistrements discographiques (Deutsche Grammophon Gesellschaft, Denon, Signum Classics), il dispense régulièrement des master-classes sur le XX siècle, en France et à l’étranger.
Aujourd’hui, Michaël MATTHES est organiste titulaire de l’église Saint Germain l’Auxerrois à Paris et professeur au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Troyes.
Michael MATTHES a été fait Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres en 2007.
En 2017 il a été élu Membre associé puis en 2022 au fauteuil de Membre résident de la Société Académique de l’Aube.

Ça peut aussi vous intéresser…

Article précédent
Auditions 2023
Article suivant
Olivier Penin – Audition du 12 février 2023 à 16 heures